Lorjou à la Maison de la BD de Blois

LORJOU, « La vie est un jeu ». Exposition du 27 février au 1er juin 2019.

C’est à l’initiative des dirigeants de la Maison de la BD que nous devons cette exposition, et aux traits d’union tissés entre les membres de notre association et ceux passionnés de bandes dessinées.

Nous avons accepté leur proposition avec grand plaisir et sans hésiter, ravi une fois encore que LORJOU, l’enfant du pays, le gamin de la Rue Croix-Boissée, puisse être présenté à Blois.

Pourquoi ? Parce que Lorjou adorait exposer ses œuvres dans les lieux non conventionnels, hors du commun. L’histoire se souvient de ses expositions insolites : sur l’Esplanade des Invalides en 1957 parmi les forains ; en plein milieu de l’exposition universelle de Bruxelles en 1958 ; sur le pont d’une péniche circulant sur la Seine en 1963 ; en plein air dans les quartiers nouveaux de Sarcelles en 1965 ou encore ici à Blois, au Château Royal en 1984, etc.  Il est donc sûr et certain que cette exposition plairait à Lorjou. 

Elle présente une 20aine d’œuvres de Lorjou, dont la particularité est que la plupart sont des œuvres inédites, jamais montrées dans une exposition. Elles n’ont pas été peintes par son auteur dans ce but ; ce sont des pièces que Lorjou s’amusait à créer pour lui. Des divertissements, des pauses récréatives et régénérantes, car sa peinture puissante, expressive, révoltée, savait dépeindre en couleurs la noirceur de son temps.

Les œuvres ici exposées dénotent fraîcheur et spontanéité qui leur donnent un immense charme, fruit de ses expérimentations avec des sujets, des techniques et des expressions nouvelles.  

Jusqu’à la fin de sa vie, Lorjou s’est proclamé « peintre figuratif », ce par son goût, mais aussi par son milieu où l’abstrait n’existait pas. Ses créations ici présentées le démontrent.

Vivre pour peindre ; peindre pour vivre.

Assurément avec LORJOU, la vie est un jeu. Amusez-vous.

Junko SHIBANUMA